flexi-guide se présente

Qui est flexi-guide?

flexi-guide est une petite équipe de spécialistes du domaine d'internet et informatique, engagés et avec beaucoup d'idées pour l'avenir. flexi-guide est pour nous tant une passion qu'un engagement avec une intention et une vision concrètes.

Nous agissons à but non lucratif. Notre motivation pour la maintenance de ce site est un autre que de faire un profit. Les coûts fixes effectifs pour la maintenance de ce portail sont minimes et assurés.

M. Rentsch, 1969Michelle Rentsch, 1969, Suisse, eMail

Business analyst, spécialiste pour accessibility (libre de barrières) et usability (convivialité d'utilisation) dans le domaine du Web.

Depuis 2010 je renonce, à de rares exceptions pour des plats spéciaux, complètement à la viande. Avant, j'étais flexitarienne et je mangais peut de produits d'origine animale. Je supporte très mal certaines combinaisons de produits alimentaires, en particulier avec du lait. C'est pourquoi je dois prendre garde sur la composition de certains plats. De plus j’aimerais réduire ma consommation de blé.

Je me suis détournée de la viande car je n'ai plus envie de soutenir les élevages en batteries, le maintien sans respect des animaux, les longs trajets de transports des animaux, et le statut de bien de consommation attribué aux animaux d'élevage. En outre, les fortes émissions de CO2 autour de la production de viande et les mers sont surexploités sont pour moi raison de renoncer à la viande et aus animaux marins.

Je renonce de plus en plus à aller manger à l'extérieur, car à la maison il est plus facile et pratique de cuisiner végétarien, sans blé et sainement. A l'extérieur je ne trouve pas de cuisine normale dans laquelle la viande a simplement été remplacée par un produit de substitution, dont le goût reste proche du plat original.

D. Selinger, 1972Daniel Selinger, 1972, Suisse, eMail

Informaticien, spécialiste unix, programmeur et Web Master

Fléxitarien avec du poisson et peut de viande.

Dans la mesure du possible je fais attention aux produits que j'achète. Je préfère des produits saisonniers, régionaux avec des distances de transport courtes et de culture ou élevage bio.

Je n'ai pas toujours envie de cuisiner moi-même et j'aimerais trouver des produits de qualité, bio, régionaux ou fairtrade lorsque je vais manger à l'extérieur. De temps à autres j'aime essayer de nouveaux plats végétariens.

   vers le haut

Depuis quand flexi-guide existe-t-il?

L'idée de ce site a été initiée lors d'un repas d'anniversaire au Restaurant Seeblick à Mörigen le 20. Mai 2011.

Depuis Mai 2011 nous avons créé le concept, le layout et un prototype, et travaillons continuellement à l'amélioration de ce projet. Les textes ont été écris, puis modifiés, et encore retravaillés. Nous avons beaucoup discuté avec nos amis, collègues de travail, famille et avons recueilli beaucoup d'idées. Des recherches intensives sur internet, dans des communautés et dans la presse ont complété notre concept. Nous avons également eu la chance de pouvoir consulter quelques professionnels de la branche gastronomique.

En hiver 2012 nous avons finalement débuté avec la programmation du site. En été 2013 nous avons ouvert les comptes sur Facebook, Twitter, Pinterest et Google+.
Le 1. Septembre 2013 nous avons ouvert le site au public avec un fort accent sur le végétarisme et véganisme sous le non de veggie-restaurants. Toutefois avec un sentiment mitigé quant au contenu et à la forme.

Entre la première idée et la première version du site, beaucoup de temps s'est écoulé. Pendant ce temps beaucoup de choses se sont passées du côté de la politique et l'on parle de plus en plus de jours végétariens et actions de ce genre. Ce que nous saluons, bien évidement.

Mais lorsque nous parlons de végétarisme dans notre entourage qui est (encore) principalement consommateur de viande, nous rencontrons encore une attitude réservée, voire dénégatoire. Lorsque nous lisons les commentaires sur les articles de presse, nous observons également une réserve envers le sujet. Ceci est analogue au débat sur le tabagisme. Si les personnes reçoivent un délicieux plat végétarien à la place d'un plat avec viande, elles n'aiment pas se voir imposer ce plat mais aimeraient avoir le libre choix. Même si leur choix se pose finalement sur le plat végétarien...

Après nos premières expériences et réactions avec veggie-restaurants, nous nous sommes décidés courant février 2014 à modifier le site sur «flexi-guide». Les textes ont été retravaillés et le site adapté au nouveau nom. Mais nous avons maintenu le concept initial. Nos principes et idées n'ont pas changé.

Notre but avec flexi-guide est de présenter à un grand nombre de personnes des restaurants, qui ont également des offres sans viande et/ou sans allergènes. Des restaurants qui s’engagent pour une nutrition respectueuse du climat et une utilisation des ressources équitable. En effet, si un plus grand nombre de consommateurs se tourne vers une alimentation saine, consciente et avec moins de viande, voir sans viande du tout, notre but et vision sont atteint.

   vers le haut

Intention et vision des auteurs de flexi-guide

Nous avons réfléchi la façon dont chacun peut apporter une petite contribution à la protection du climat sur une base simple et régulière, sans sacrifier sa propre qualité de vie. Une alimentation consciente et respectueuse du climat peut économiser plus de la moitié du gaz à effet de serre lié à la consommation; environ 30% d'entre eux sont causés par les processus liés à notre alimentation. Trois points simples à respecter:

  • Saisonnier; pas de serres et frais plutôt que congelés.
  • Régional; trajets de transport courts et pas de fret aérien
  • Végétal; moins de produits d'origine animale

Le but premier de flexi-guide est de contribuer à la réduction de l'empreinte écologique de tout un chacun. Nous avons la vision que si des offres créatives sans viande sont plus faciles à trouver, et ces offres augmenterons dans le futur, la consommation de viande sera réduite. Selon nos observations, les mangeurs de viande réguliers aiment également essayer de nouveaux plats s'ils sont présentés de manière intéressante et délicieuse. L'envie d'une alimentation végétarienne saine et variée, voire végétalienne, doit être attisée par l'affichage de ces offres dans flexi-guide. Les consommateurs et fournisseurs doivent se rapprocher.

Les changements ne s'opèrent pas à l'aide d'interdictions, contraintes, discrimination ou en montrant du doigt. Bien plus efficaces sont la curiosité, l'ouverture d'esprit et le courage d'essayer quelque chose de nouveau. Nous encourageons à remettre en question les principes et coutumes actuels, à regarder de plus près et oser poser des questions embarrassantes. De cette manière, chacun peut se faire sa propre opinion et en tirer ses conséquences.

Quelques exemples qui illustrent nos motivations:

Sur la surface agricole nécessaire à l'élevage de 1kg de viande, il est possible de récolter 200kg de tomates ou 160kg de pommes de terre. Cet immense gaspillage de terres arables est à attribuer à notre politique de surfaces de fourrage.

Pour la production de 1kg de céréales il faut environ 100 litres d'eau. Pour produire 1kg de viande, il faut entre 7 et 16 kg de céréales ou soja, soit de 700 à 1600 litres d'eau.

Lors de la «conversion» de céréales en viande, environ 90 % des protéines, 99 % des hydrates de carbone et 100 % des fibres alimentaires sont perdues.

Source: www.vegetarismus.ch.

Avec seulement quelques exemples, chacun peut se faire une idée des conséquences et effets secondaires qu'une telle utilisation de nos ressources peut avoir sur notre environnement. Terres agricoles lessivées, rendues infertiles par l'utilisation excessive de pesticides ou engrais, affaiblies par des monocultures, nappes phréatiques vidées ou contaminées par les épandages excessifs, le tout conduisant à une pénurie des matières premières – pour n'en citer que quelques-unes.

Bien sûr, le bien-être des animaux, qui sont élevé pour la consommation de viande est proche de notre cœur. Une considération rien qu’à ce point que l'on pourrait renoncer à l'élevage de masse, nous rendrait heureux. Si ces animaux (beaucoup moins) pourraient passer leur temps sur terre dans les champs au soleil, ils auraient au moins une vie digne. En outre, les ressources seraient conservées à un degré élevé. Et enfin la viande consommée sera en effet coûteux, mais beaucoup mieux et plus saine.

   vers le haut

Qui parle de flexi-guide?

  • 16.10.2014 – Flexi Guide – neuer Restaurantführer für umweltbewusste Genießer
    Wie finden Gäste Restaurants, die speziell den Ansprüchen für bewusste Ernährung genügen? Ein Blick in den Flexi Guide zeigt «grüne» Restaurants, die mit gesunder Küche und kreativer Kochkunst glänzen. Eine tolle Möglichkeit gleichzeitig für Restaurants und umweltbewusste Gäste.
    objektmoebel-journal.de
  • 25.09.2014 - Neuer Restaurantführer für bewusst lebende Menschen
    Was für eine tolle Aktion herauskommen kann, wenn sich eine Webdesignerin und ein Informatiker Gedanken über gesunde Ernährung und Klimaschutz machen, zeigt der neue Restaurantführer flexi-guide.com
    gastronomie-report.de
  • 20.08.2014 - Veggies overseas
    Blogger @VlamIndePan gaat op vakantie en neemt mee... een telefoon met @HappyCow en @flexiguide.
    foodinspiration.nl und foodinspiration.be

   vers le haut

flexi-guide – Guide restaurants et hôtels international pour flexitariens, végétariens, végétaliens et personnes souffrant d'allergies qui préférent des plats à base d'ingrédients ou provenant d'agriculture durable.